Vous êtes ici :
Accueil>Mille ans d'histoire

Partager :

Mille ans d'histoire

Avec plus de mille ans d’histoire ce grand vaisseau de pierre, classé Monument Historique, vous invite à voyager dans le temps. La longue histoire  du château fort laisse sur ses murs les traces de son occupation.

Le château forteresse

DonjonLors de la conquête de la Gaule, les Romains sont sûrement les premiers à tirer parti de la position stratégique du piton rocheux.

Aux 11e et 12e siècles, la forteresse imprenable, est la résidence seigneuriale du comte de Bigorre.

Elle devient ensuite une place forte pour contrôler les routes du piémont que vont se disputer différents princes, maîtres de la politique du Sud de la France. La population de Lourdes, ayant droit de refuge au château, a ainsi été épargnée lors des différents conflits tels que la croisade des Albigeois ou les guerres de religions.

Elle trouve au 14e siècle, son extension définitive avec son système d’enceintes successives et la construction du donjon qui dominait trois autres tours aujourd’hui disparues.

Le château prison

En 1590, sous le règne d’Henri IV, le château devient domaine royal. On le nomme « Bastille des Pyrénées » aux 17e et 18e siècles, en raison de sa nouvelle fonction de prison où le roi fait enfermer ses opposants sur simple lettre de cachet.

Dans le même temps, le rôle de place forte n’est pas abandonné. Un gouverneur est à la tête d’une garnison militaire pour assurer la protection du territoire.

Le grand architecte du roi Louis XIV, Vauban, propose en 1685 des améliorations qui seront réalisées partiellement par ses successeurs.

Au 19e siècle, le Génie militaire transforme le château en caserne. Il donne une nouvelle allure à cette architecture militaire et ajoute de nombreux bâtiments, notamment la poudrière.

Le château musée

En 1894, la ville de Lourdes achète le château fort, déclassé militairement, et a pour ambition de le transformer en musée.

En 1921, le musée Pyrénéen voit le jour sous l’impulsion de Louis et Margalide Le Bondidier. Passionnés des Pyrénées, ils rassemblent des collections sur l’histoire et les cultures montagnardes de la fin du 18e au début du 20e siècle.  Leur devise, faire un musée régional de toute la chaîne pyrénéenne française et espagnole où « rien de ce qui est pyrénéen ne doit nous être étranger ».
 

Il était une fois le château fort de Lourdes

Retrouvez la chronologie du Château Fort de Lourdes et de son Musée Pyréneen